Inscrire une boutique | Connexion
Vous êtes ici : Liste des articles > Actualités du e-commerce > Comment fonctionnent les comparateurs d'assurances en ligne ?

Comment fonctionnent les comparateurs d'assurances en ligne ?

Suite notamment au vote de la loi Hamon sur la consommation en mars 2014, les conditions de résiliation de certains contrats d’assurances, comme par exemple l’assurance automobile ou l’assurance habitation, ont été modifiées et allégées. Pour faciliter le choix des consommateurs qui souhaitent trouver certaines garanties particulières ou en changer, et faire jouer la concurrence, de nombreux comparateurs d’assurances auto, santé, habitation, mais aussi des comparateurs pour les professionnels. Comment fonctionnent ces plateformes et quelles sont leurs obligations ?

Comment fonctionnent les comparateurs d'assurances en ligne ?

Que propose un comparateur d’assurances en ligne ?

Pour pouvoir réaliser d’éventuelles économies et être sûr de choisir l’assurance qui convient le mieux à sa propre situation, s’informer en détail et faire jouer la concurrence entre tous les professionnels sont des étapes indispensables. Mais ces démarches sont longues et fastidieuses pour la grande majorité des consommateurs.

Avec l’apparition depuis quelques années déjà de comparateurs d’assurances en ligne, l’internaute a la possibilité aujourd’hui d’avoir à sa disposition 24h/24 de très nombreuses offres et surtout de pouvoir les comparer facilement en quelques clics et en très peu de temps. De plus, ces comparateurs sont, pour la grande majorité d’entre eux, gratuits.

Il suffit à l’utilisateur de remplir un simple questionnaire pour obtenir immédiatement plusieurs offres d’assurances correspondant à ses besoins, sous forme de devis, et classées par ordre de prix. Ce questionnaire concerne le profil de l’internaute et les caractéristiques du bien à assurer notamment. Les propositions faites par le comparateur d’assurances suite à l’analyse de ce questionnaire correspondent obligatoirement à des compagnies d’assurances qui acceptent d’assurer le demandeur.

Outre le prix, ces plateformes dédiées à la vente comparée de contrats d’assurances fournissent également des informations détaillées pour chaque garantie proposée, les options, les exclusions, le montant des primes, les franchises applicables, ou encore les délais de carence.

Les comparateurs d’assurances en ligne fonctionnent grâce à une base de données propre à chaque plateforme qui regroupe de nombreuses compagnies d’assurances et des courtiers dont les contrats ont été au préalable sélectionnés le plus souvent pour leur qualité et leur compétitivité, et qui ont signé un partenariat avec le comparateur. Plus le nombre de prestataires d’assurances disponible sur un comparateur est important, plus les offres proposées sur ces plateformes sont intéressantes et s’adaptent au profil de chaque consommateur. Toutes les compagnies d’assurances mises en concurrence sur un même comparateur doivent être mentionnées en toutes lettres sur la plateforme.

Une fois le questionnaire traité et des devis proposés, l’internaute dispose de plusieurs moyens pour être mis en relation avec l’assureur dont l’offre lui convient le mieux : par e-mail, par téléphone ou via une souscription directement en ligne.

Les comparateurs d’assurances en ligne ont des obligations d’informations

Depuis une loi du 1er juillet 2016, les comparateurs d’assurances en ligne, tout comme les comparateurs de banque ou de billets d’avion par exemple, sont soumis à des règles bien précises en matière d’information de leur utilisateur afin de fournir « une information loyale, claire et transparente aux consommateurs » comme l’indique le ministère de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics.

Toutes les informations concernant le fonctionnement d’un comparateur d’assurances doivent, selon la loi, être visibles et compréhensibles des internautes, ainsi qu’accessibles sur toutes les pages de la plateforme. Ces renseignements concernent les critères de classement des offres d’assurances mentionnées ; les liens contractuels et financiers des comparateurs avec les professionnels de l’assurance dont ils présentent les offres ; le caractère publicitaire des offres d’assurances référencées si elles font l’objet d’une rémunération de la part des compagnies d’assurances ; le détail des prix et les éventuels frais supplémentaires qui peuvent être facturés ; les différences entre les garanties présentées et comparées ; le caractère exhaustif ou non des offres d’assurances, et enfin, la manière dont les offres sont actualisées et la périodicité de leur renouvellement.

Dans tous les cas, il est conseillé d’utiliser un comparateur d’assurances immatriculé au Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (Orias). Immatriculation qui est d’ailleurs une obligation pour ces intermédiaires en assurance.

Écrit par Didier le 14/06/2019
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier / coller : zv4Jd7

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir